Place au marketing affectif

,
marketing affectif

Posez vous la question… quels sont les événements récents qui vous ont le plus marqué ? Certainement ceux qui ont touché votre affect et fait vibrer en vous différentes sensations et émotions. Dans un contexte où les clients sont de plus en plus connectés, de plus en plus sollicités, de plus en plus abreuvés d’informations au point de ne plus être en mesure de hiérarchiser et prioriser toutes ces données, un levier demeure pour tirer son épingle du jeu et sortir du lot : le marketing affectif.

Cela paraît évident mais il est utile de rappeler que chaque client, chaque cible de communication, chaque relais d’information est, à l’origine et comme tout le monde, un être de chair avec un cœur qui bat. Un être unique et complexe aux comportements multiples, aux réactions hétéroclites et aux attentes diverses et variées. En appliquant cette approche du consommateur, on comprend la nécessité de déployer une démarche de marketing affectif et de s’adresser à lui de manière plus adaptée et plus personnalisée et l’intérêt d’actionner les leviers qui vont permettre de le toucher, dans le sens « émotionnel » du terme.

Fini le temps durant lequel les consommateurs étaient considérés comme de simples portefeuilles sur pattes. La révolution digitale est passée par là, et avec elle un retour d’une certaine prise de pouvoir des utilisateurs/consommateurs en mesure de critiquer ou recommander tout ce qui se présente sous leurs yeux. Sur le fond, rien n’a changé, l’objectif est toujours de vous faire aimer par vos cibles de communication. Sur la forme et les discours par contre, il est fortement conseillé de jouer la carte de l’affectif et d’appuyer sur les cordes sensibles en installant confortablement et durablement les clients dans de véritables « expériences consommateurs » et de lui donner le sentiment d’ouvrir « le champ des possibles ».

Quel est votre état d’esprit face à un contenu qui vous touche, vous fait rire, vous surprend, vous enrichit, vous embarque, vous correspond, vous rassure … ?  Au minimum, il retiendra votre attention et un lien prendra forme entre vous et l’émetteur du message. Au maximum, vous serez incité à aller plus loin dans votre relation avec l’émetteur du message en le suivant et en recommandant auprès de votre propre audience les contenus qu’il diffuse. Avec la puissance et la viralité du digital et des réseaux sociaux, gagner des adhésions, par le marketing affectif, est possible à tout instant. Tout se joue dans l’élaboration et le déploiement (nous appelons cela « stratégie de résonance » au sein de l’agence JOUR J) de vos contenus et de la définition de votre ligne éditoriale et du ton employé. Un constructeur automobile ne vend plus de voitures mais bel et bien un univers unique dans lequel le cœur de cible peut se projeter et ressentir des sensations. Un chef étoilé ne vend plus un menu mais une histoire, un parcours, une empreinte culinaire marquée par un terroir qui lui est propre, une saveur qui « claque en bouche » et ne laisse pas indifférent. Un parfumeur ne vend plus un parfum mais selon les cas un univers de douceur, de séduction, de virilité, de puissance… Regardons ensemble plus loin que vos produits et services, racontons votre histoire dans la plus grande sincérité, la plus grande vérité, diffusons de l’émotion et transformons, pas à pas, vos audiences en « followers » puis en ambassadeurs.


Vous êtes dirigeant, directeur ou directrice de la communication et marketing d’une entreprise ou d’une institution ? Vous avez des besoins en matière de communication digitale et print ? Rencontrons-nous !

 

Vous aimerez aussi :

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer