Réseaux sociaux Facebook, Instagram, Twitter, Linkedin, Snapchat, Instagram : développez votre visibilité grâce à la communication sur les réseaux sociaux. JOUR J prend en charge l’intégralité de votre community management et la création de vos contenus dédiés aux réseaux sociaux.

L’équipe de JOUR J vous a préparé une « infographie réseaux sociaux » qui résume les points clés des principaux réseaux sociaux : nombre de membres, cible, chiffres clés, médias privilégiés (photo, vidéo, lien, texte selon le réseaux), les « plus » et les « moins », et comment les utiliser.

réseaux sociaux

 

Pour compléter cette infographie réseaux sociaux, découvrez nos conseils pour une stratégie social media efficace dans l’article « les 3 points cles d’une stratégie social media efficace ».

Détails de l’infographie réseaux sociaux :

Données Facebook dans l’infographie réseaux sociaux : dialogue et communauté

– 28 millions d’utilisateurs Facebook

– 65 % des utilisateurs Facebook ont moins de 35 ans

– 83% des 18-29 ans utilisent Facebook

Les médias  : Texte, image, liens et vidéos (avec une plus forte viralité des vidéos)

Les « plus » : facilité d’utilisation, viralité et gestion des communautés.

Les « moins » : baisse du reach (déliverabilité naturelle), coût (obligation d’avoir un budget publicitaire)

Facebook est utile pour : créer, gérer et animer une communauté, dialoguer et fédéliser.

 

Données Twitter dans l’infographie réseaux sociaux : dialogue et visibilité

– 2,3 millions d’utilisateurs en France

Les médias Twitter : Tweet de 140 caractères, vidéo de 30 seconde et liens.

Les « plus » Twitter : instantanéité, utilisation des hashtags et le partage (rapide)

Les « moins » Twitter : la longueur des textes limitée à 140 caractères, la durée de la vidéo limitée à 30 secondes, un média plutôt B to B (actus et médias)

Twitter  est utile pour : augmenter sa visibilité

 

Données Youtube dans l’infographie réseaux sociaux : diffusion et visibilité

– 22 millions d’utilisateurs Youtube en France

– Tout le monde utilise Youtube !

– possibilité de créer sa propre chaîne et diffuser des directs

Le média : la vidéo

Les « plus » Youtube : la puissance du moteur de recherche et l’outil pour créer des campagnes publicitaires

Les « moins » Youtube : omniprésence de la publicité (future arrivée d’un abonnement payant permettant d’éviter la pub)

Youtube est utile pour : diffuser des contenus vidéos simplement, fédérer des abonnées et mener des campagnes virales.

 

Données Instagram dans l’infographie réseaux sociaux : notoriété et visibilité

– 70% des utilisateurs Instagram se connectent au moins une fois par jour

– 80 % des utilisateurs ont entre 18 et 35 ans

– possibilité de faire de la pub sur Instagram depuis le mois de mars 2015

Les médias : Les photos, la vidéo (+ les commentaires et les hashtags)

Les « plus  » d’Instagram : idéal pour travailler sa notoriété et gagner en visibilité

Les « moins » d’Instagram : l’echange se fait uniquement par le biais des commentaires.

Instagram est utile pour : améliorer sa notoriété et partager des contenus visuels. Possibilité de s’appuyer sur des influenceurs bénéficiant d’une importante communauté.

 

Données Pinterest dans l’infographie réseaux sociaux : notoriété et visibilité

– 14 millions d’épingles par jour (Pin)

– média féminin : 65 à 80% des utilisateurs Pinterest sont des femmes

– 50 milliards d’épingles sur plus d’un milliard de tableaux dans le monde.

Média Pinterest : la photo

Les « plus » Pinterest : la forte viralité des images, bon canal pour créer une communauté

Les « moins » Pinterest : priorité aux publications (plutôt qu’aux échanges).

#Pinterest est utile pour : toucher les internautes et mobinautes féminines, créer et fidéliser une communauté.Click to Tweet

Vous êtes dirigeant, directeur ou directrice de la communication et marketing d’une entreprise ou d’une institution ? Vous avez des besoins en matière de communication digitale et print ? Rencontrons-nous !

 

Vous aimerez aussi :

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Une bonne stratégie social media se résume en trois points essentiels : la définition d’objectifs (marketing ou de communication), une très bonne connaissance de ses cibles, un choix pertinent du ou des réseaux sociaux à utiliser.

 

1 – Stratégie social media : bien définir ses objectifs.

Les réseaux sociaux sont devenus incontournables pour les entreprises, toutes doivent adopter une stratégie social media. Mais attention, s’il est admis qu’ils sont essentiels à toute stratégie marketing, la stratégie social media ne doit pas être prise à la légère. Sa mise en place est très chronophage, il est donc primordial de bien réfléchir en amont afin de ne pas perdre son temps, et donc son argent.

Pour beaucoup, définir des objectifs avant de démarrer toute stratégie est une évidence. Evidemment, on ne se lance pas à la conquête d’un marché, de clients ou de la sympathie de ses clients sans savoir pourquoi on le fait ! Oui mais attention, pour être pertinents, les objectifs de votre stratégie social media doivent être : réalistes, précis, quantifiables et datés.

  • réalistes  : si votre entreprise produit une boisson gazeuse rafraîchissante peu connue et que votre objectif est de devenir le N°1 mondial des boissons gazeuses, l’objectif risque d’être très difficile à atteindre !
  • précis : « faire connaître ma marque de boisson gazeuse » n’est pas un objectif assez précis. Préférez plutôt : « développer la notoriété de ma marque de boisson gazeuse auprès des 14-18 ans, qui pratiquent au moins un sport (car ma boisson est énergisante et très peu sucrée) »
  • quantifiables : « je souhaite augmenter de 50% les visites sur mon site web de boisson gazeuse »
  • datés : les objectifs quantifiés peuvent donner lieu à des « sous-objectifs » datés qui feront lieu d’étapes intermédiaires. Si votre objectif d’augmentation de la fréquentation de 50% est à 18 mois, vous pouvez prévoir d’atteindre +20% en 6 mois, +40% en 12 mois pour atteindre +50% au bout de 18 mois.

Si votre (ou vos) objectif ne répond pas à ces 3 critères, vous devez retravailler à sa définition. Déterminer vos objectifs vous permettra de vous orienter vers les bons réseaux sociaux et avoir une stratégie social media efficace.

2- Etablir un portrait-type de vos cibles, la 2eme étape clé de votre stratégie social media.

Pour bien communiquer avec vos cibles, vous devez les connaître parfaitement ; et en les connaissant bien, vous saurez où les trouver !

cible social mediaVoici quelques questions que vous devez vous poser pour faire ce travail de portrait (notamment pour une communication B to C). Ces critères sont à ajuster selon votre marché :

  • quel est l’âge de ma cible principale, est-ce un homme/une femme..
  • où vit-elle (pays, citadine/urbaine, maison/appartement)
  • quel est son style de vie (vient-elle d’un milieu favorisé, est-elle mobile..)
  • Et, point très important : quels sont ses centres d’intérêts, ses attentes, ce qu’elle aime, ce qu’elle recherche…

Dans le cas de notre entreprise productrice de boisson gazeuse son portrait type serait :

  • des jeunes de 14-18 ans, plutôt du sexe féminin (peu de sucre), plutôt urbains et très mobiles. C’est une cible qui aime l’activité et les rencontres. De part son âge, elle est très présente sur les médias sociaux et très sensible à l’image. Elle est aussi pressée et consomme beaucoup de web, souvent mais rapidement (elle ne va pas dévorer de longs textes) et plutôt sur son mobile.

Nous pouvons déjà constater que ce portrait rapide de quelques lignes nous donne déjà beaucoup d’informations pour orienter la stratégie social media (votre portrait pourra être beaucoup plus détaillé, vous pouvez également définir des cibles secondaires).

3- Stratégie social media : choisir avant tout le bon média !

Nous arrivons donc au point crucial de toute stratégie social media : le choix du bon réseau social. Maintenant que vous avez défini votre (ou vos ) objectif et que vous avez réussi à caractériser vos cibles social media, il n’y a rien de plus simple !

Pour vous aider, voici en quelques lignes les caractéristiques des 5 principaux médias sociaux (orientés B to C),  parmi lesquels vous devrez faire votre choix : (pour obtenir des informations plus détaillées, consultez notre article «réseaux sociaux : bien les connaître pour faire le bon choix ».)

– Facebook : le social media le plus utilisé au monde.Utilisateurs_Facebook

28 millions d’utilisateurs en France

  • Utilisateurs :

Particuliers, professionnels, institutions publiques etc. (tout le monde)

Presque autant d’hommes que de femmes (55% femmes, 45% hommes)

  • Types de contenus :

Texte, photos, vidéos, liens (les vidéos et les photos offrent une meilleure visibilité et viralité au post)

  • Les + :

Facilité d’utilisation, statistiques détaillées, pouvoir de viralité important et bon outil de gestion de communautés.

  • Les – :

Baisse du reach (nombre de fans touchés par un post) et obligation de sponsoriser ses publications pour être vraiment visible (seuls 10% des posts sont diffusés aux « fans » ou « amis » et, moins un utilisateur va consulter une page, moins les posts de celle-ci vont s’afficher dans son fil d’actualité).

– Twitter : 2,3 millions d’utilisateurs en Francepicto_Twitter

  • Utilisateurs :

Tout public. Beaucoup de lecteurs mais assez peu de personnes publient (ce sont surtout des professionnels, journalistes/medias, célébrités, institutions, ados etc.)

Presque autant d’hommes que de femmes (59% femmes, 41% hommes)

  • Types de contenus :

Tweet de 140 caractères, photos, vidéos de 30 secondes, liens

  • Les + :

Facilité d’utilisation, importance des hashtags, partage instantané : Twitter est un bon moyen pour partager du contenu présent sur un site ou un blog (sous forme de lien la plupart du temps).

  • Les – :

La longueur du message qui est limitée à 140 caractères. Twitter est plutôt une plateforme de dialogue ou une porte d’entrée vers un site ou un blog.

– Instagram : l’application qui monte !picto_Instagram

46% des utilisateurs suivent des marques

70% des membres français se connectent à Instagram au moins une fois par jour

  • Utilisateurs :

Plutôt jeunes (80% des utilisateurs ont entre 18 et 35 ans)

  • Types de contenus :

Photos et vidéos qui peuvent être retouchés grâce à de nombreux filtres qui rendent toutes les images plus belles les unes que les autres. Des applications complémentaires sont également très intéressantes telles que Hyperlapse (pour créer des vidéos stabilisées et accélérées) et Layout (qui permet de faire un montage de plusieurs photos).

  • Les + :

Instagram est un très bon outil pour travailler sur la notoriété et gagner en visibilité d’autant plus depuis l’arrivée de la publicité début mars 2015.

  • Les – :

Post d’images (ou vidéos) uniquement. L’échange se fait essentiellement par le biais des commentaires.

– Youtube : 22 millions d’utilisateurs en Francepicto_Youtube

  • Utilisateurs :

Tout le monde utilise Youtube ! (plus d’un milliard d’utilisateurs dans le monde)

  • Types de contenus :

Vidéos exclusivement.

  • Les + :

Youtube est très facile d’utilisation et pour l’instant totalement gratuit. Tous types de vidéos peuvent être mis en ligne (ce qui n’est pas toujours un atout !). Le moteur de recherche est très puissant et l’outil de publicité est très intéressant et propose des statistiques très détaillées. Possibilité de créer une chaîne à sa marque et d’avoir des abonnés, possibilité de diffuser des « directs » également. Les vidéos Youtube sont également très bien référencées par Google (Google étant propriétaire de Youtube).

  • Les – :

Le gros inconvénient de Youtube est la publicité omniprésente sur les contenus consultés. Youtube serait en train de mettre en place une offre payante (sur abonnement) qui permettrait d’accéder aux contenus sans publicité.

– Pinterest : 50 milliards d’épingles sur plus d’un milliard de tableauxpicto_Pinterest

Plus de 14 millions d’articles sont épinglés chaque jour sur Pinterest

2/3 des contenus épinglés sont Pinterest proviennent de sites web d’entreprises

  • Utilisateurs :

Pinterest est un média principalement féminin (65 à 80% des utilisateurs sont des femmes)

80% du trafic se fait sur mobile

  • Types de contenus :

Photos.

  • Les + :

Forte viralité des contenus, très bon moyen de créer une communauté.

  • Les – :

Pinterest privilégie la publication plutôt que l’échange.

Note : Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive puisqu’il existe une multitude d’autres réseaux et que de nouveaux  médias sociaux voient le jour régulièrement. Nous n’évoquons pas non plus les médias sociaux orientés B to B (tels que Linkedin, Viadeo, Google+, Amplement ou Slideshare).

Il ne vous reste donc plus qu’à compiler vos objectifs, les attributs de vos cibles et les particularités de chaque media social pour orienter votre stratégie social média !

Par exemple, si nous reprenons notre exemple de producteur de boisson gazeuse qui souhaite développer sa notoriété auprès des jeunes de 14 à 18 ans, nous pourrons l’orienter vers des réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram et Youtube. Reste à voir ensuite quels types de contenus cet annonceur est en mesure de créer pour sa communication social media (ou de faire créer) et quelle est sa stratégie de communication globale (son message, son histoire, sa culture et l’image qu’il souhaite transmettre). La clé est d’avoir une très bonne connaissance de ses cibles et de leurs attentes. Plus son portrait sera précis et plus le message sera précis et ciblé, il pourra correspondre totalement à leurs besoins et à leurs souhaits : la cible viendra naturellement au message et se chargera de le partager auprès de son propre réseau (viralité social media).

Mais nous abordons là toute la question des contenus et de leur diffusion qui fera l’objet d’un prochain article sur notre blog !


Vous êtes dirigeant, directeur ou directrice de la communication et marketing d’une entreprise ou d’une institution ? Vous avez des besoins en matière de communication digitale et print ? Rencontrons-nous !

 

Vous aimerez aussi :

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

 

Le community management, une discipline pourtant récente, est aujourd’hui devenu incontournable. Le community management représente même une véritable opportunité pour les marques challenger en leur apportant de la visibilité pour un coût maîtrisé.

COMMUNITY MANAGEMENT : POURQUOI NE PEUT-ON PLUS S’EN PASSER ?

Les réseaux sociaux, blogs ou forums sont les premières plateformes d’échanges et de recherche d’information pour le public : 80% de la population française est connectée à internet et 86% de ces internautes sont des socionautes. Autant dire que s’il existe un endroit où les entreprises doivent être présentes pour rencontrer leurs publics, c’est bien sur le web et plus particulièrement sur les réseaux sociaux. Seulement, il ne suffit pas « d’y être », il faut « y vivre », c’est a dire communiquer et échanger en étant sincère. Nous parlons ici d’une vraie relation, et c’est là que le rôle du community management intervient.

Les marques dont parlent les internautes, sont avant tout les marques qui les font rêver et leur font plaisir. D’une manière générale, ils recherchent également des conseils et des recommandations personnalisées qui leur seront utiles. Le community management permet alors de montrer à ses publics que l’entreprise est à leur écoute et qu’elle est à leur service. L’entreprise vient en support, propose des contenus que recherchent ses publics en instaurant une vraie convivialité au sein de sa communauté.

community manager6 socionautes sur 10 suivent activement l’actualité d’un annonceur sur les réseaux sociaux. (81% chez les moins de 25 ans)

Les réseaux sociaux représentent une formidable opportunité pour les marques challengers sur leur marché pour gagner en visibilité grâce aux partages et aux échanges des internautes. il est donc essentiel pour l’entreprise et le community manager de mettre en place une solide stratégie de brand content , c’est à dire créer des contenus attrayants, uniques et différenciants afin de favoriser leur propagation par le biais des partages des socionautes. Le community manager doit jouer sur la viralité des contenus pour gagner en visibilité. Mais il ne faut pas perdre de vue qu’un contenu ne sera virale que s’il plaît aux membres de la communauté, s’il répond à leur attentes, à un besoin précis ou s’il leur a apporté du plaisir (en les faisant rire ou sourire par exemple). C’est à ce moment là seulement qu’il le partagera et l’échangera avec d’autres amis. En d’autre termes, nous pouvons dire que beaucoup de fans c’est bien, mais beaucoup d’interactivité et d’engagement c’est mieux !

COMMUNITY MANAGEMENT ET RÉSEAUX SOCIAUX.

Le community manager est le lien direct entre l’entreprise et ses publics, qu’il s’agisse de ses clients, ses prospects ou ses prescripteurs – ou influenceurs. Il instaure une relation basée sur l’échange et le partage, empreinte de convivialité et d’interactivité. Le community manager connait les publics de l’entreprise, il sait répondre à leurs attentes et répondre à leurs questions. Le community manager est la voix de l’entreprise sur les réseaux sociaux, il porte la parole de l’entreprise sur le net. Pour cela, il utilise tous les réseaux qu’il aura identifié comme étant utilisés par sa communauté : blogs, réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Google+, Pinterest, Instagram, Youtube etc. (nous sommes ici au point n°3 de la méthodologie JOUR J pour le community management).
Le community manager a également la charge de découvrir d’autres communautés qui permettent à l’entreprise de prendre la parole, et d’identifier les influenceurs en mesure de jouer le rôle de relai. Il doit, petit à petit, créer des liens et tisser une relation avec eux.

Le community management est un vrai métier nécessitant des compétences précises, une veille de tous les instants, et la détermination d’une vraie stratégie de prise de parole et de création de contenus.

JOUR J vous aide à définir votre stratégie « social media » et imagine pour vous des contenus innovants et différenciants que vos cibles vont adorer !

 

Vous êtes dirigeant, directeur ou directrice de la communication et marketing d’une entreprise ou d’une institution ? Vous avez des besoins en matière de communication digitale et print ? Rencontrons-nous !

 

Vous aimerez aussi :

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer